Lorsqu'une biopsie hépatique est effectuée

Une biopsie hépatique est réalisée lorsque des anomalies apparaissent suggérant une atteinte hépatique chez une personne. Ces dernières années, les biopsies hépatiques ont été considérablement réduites grâce au développement de techniques d'imagerie telles que l'échographie, l'imagerie par résonance magnétique ou la tomodensitométrie. L'utilisation du fibroscan a également été mise en œuvre, une nouvelle technique qui permet de connaître la densité du foie et qui est déjà utilisée en routine.

Les troubles pouvant nécessiter la réalisation d'une biopsie hépatique sont:

  • Cirrhose : lorsque le foie est endommagé, des cicatrices fibreuses apparaissent à l'intérieur qui envahissent l'organe, détruisant sa structure et limitant son fonctionnement. La cirrhose a de multiples causes, les plus fréquentes étant l'alcoolisme, l'hépatite virale et d'autres maladies génétiques.
  • Hépatite auto-immune : parfois les défenses de notre corps attaquent le foie. Les lymphocytes et autres globules blancs envahissent les espaces hépatiques et le détruisent. Une biopsie permet de visualiser ces changements.
  • Cholangite sclérosante et cirrhose biliaire : ces deux maladies ont une origine incertaine, probablement le système immunitaire est en quelque sorte impliqué. La biopsie permet d'identifier les altérations des voies biliaires.
  • Infections : certaines infections affectent particulièrement le foie. Bien qu'il ne s'agisse pas d'une biopsie, le drainage des abcès (bactériens ou amibiens) s'effectue de manière similaire à cette technique.
  • Stéatose hépatique : c'est l'accumulation de graisse dans le foie, de sorte que les cellules gonflent et empêchent leur bon fonctionnement. Cela se produit généralement dans le contexte de la consommation d'alcool, mais il existe également des cas familiaux chez les personnes qui ne boivent pas trop d'alcool.
  • Lymphome : Bien que le lymphome soit un cancer des globules blancs du système immunitaire, il est souvent organisé en organes spécifiques tels que le foie. La biopsie peut vous sortir du doute, car les techniques d'imagerie sont souvent peu concluantes.
  • Hépatocarcinome : est la tumeur maligne du foie qui a plus d'importance dans cet organe. La biopsie vous permet de la diagnostiquer en toute sécurité et d'étudier son degré de malignité. Certaines techniques d'imagerie permettent d'éviter la biopsie à certaines occasions.

Recommandé